Les Hauts de Hurle-Vent, d’Emily Brontë

DSC_2164C’est l’histoire de …
Le bienveillant Monsieur Earnshaw, propriétaire terrien rentre d’un voyage à Liverpool. Il revient là avec un bien drôle de cadeau : « un enfant malpropre, déguenillé, aux cheveux noirs, assez grand pour marcher et parler ». Hindley et Cathy, ses enfants ne voient pas cela d’un très bon oeil. Comme ils pressentent, leur vie sera à jamais changée par l’arrivée d’Heathcliff. Cathy trouvera un compagnon de jeu, un confident tandis qu’Hindley ne se fera jamais à la présence jeune garçon. Alors que l’adolescence gronde et que le destin maritalo-financier de la jeune fille commence à être regardé, Cathy doit prendre des décisions … Heatcliff parviendra-t-il à s’inscrire dans la vie amoureuse de Cathy ? Son origine inconnue, son statut social d’origine permettra-t-il aux deux jeunes gens de s’épanouir ? Cathy laissera-t-elle faire cela ? Le vent qui balaye si vigoureusement la lande aura-t-il raison des rivalités qui secouent le domaine ?

20120628-231653.jpgCe que j’en ai pensé…
J’ai aimé, j’allais dire « forcément ». Emily Brontë dépeint des personnages d’une profondeur incroyable et des paysages transperçants. Non seulement, notre imagination les voit parfaitement mais notre corps les ressens : nous avons froid chez Heatcliff, il pleut, le vent est infernal, et nulle source de chaleur ne pourrait en venir à bout. Chez les Linton en revanche, le feu crépite dans l’âtre, les taffetas et velours des salons créent des ambiances chaleureuses et confortables, l’air printanier prend plaisir à y respirer. Les éléments prennent corps dans la redoutable vengeance d’Heatcliff. Quel personnage ! Quelle saga !

Bref, la honte, je ne l’avais pas lu … Mais qu’est-ce que j’ai bien fait  !

Aux éditions Le Livre de poche.

Publicités

7 réflexions sur “Les Hauts de Hurle-Vent, d’Emily Brontë

  1. Je suis en pleine lecture de ce roman (pour compléter mes lectures des œuvres des sœurs Brontë) et je dois dire que pour le moment, j’aime beaucoup. L’ambiance est comme tu le dis pluvieuse au Hurlevent, sombre, austère. Et puis, comme je n’ai jamais vu aucune adaptation, je suis toujours en plein mystère au sujet des relations entre les différents personnages (j’ai donc éviter de lire trop loin ton résumé, pour me concentrer sur l’avis). Merci pour l’avis, j’ai bien hâte de le finir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s