L’ombre douce, d’Hoai Huong Nguyen

L'ombre douceC’est l’histoire de …
1954. Guerre d’Indochine. Yann est un soldat breton, blessé. Mai est une douce jeune fille. Elle aide à l’hôpital d’Hanoï. Elle soigne Yann, elle s’inquiète pour Yann. Chaque jour est celui où ils se retrouvent malgré les va-et viens, les blessés… Les gestes de soin, les regards, les paroles échangées. Ils tombent amoureux.
Alors que Yann, guéri, doit repartir pour le front, Mai affronte sa guerre à elle : son père a décidé de la marier à un riche notable (& vieux, & inconnu …). La séparation, l’absence, la guerre : perdront-ils leur innocence, la pureté de leur amour ? Les retrouvailles seront-elles au bout du chemin ?

20120628-231333.jpgCe que j’en ai pensé …
Je sors de cette lecture avec un peu de frustration. Hoai Huong Nguyen écrit avec pudeur et subtilité les sentiments, les évènements. Les pages décrivant le quotidien de Yann sur le front, la reddition française s’accompagnant de la marche vers les camps de prisonniers sonnent très « juste », criantes de désespoir et d’inhumanité ; paroles d’hommes faits fantômes. Pourtant, je reste un peu sur ma faim : de ressentir l’amour infini de ces deux jeunes innocents.

Aux éditions Le Livre de Poche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s