Les Suprêmes, de Edward Kelsey Moore

Les suprêmesC’est l’histoire de …
Odette, Clarice et Barbara Jean. Les Suprêmes quoi ! Bon ok, ici pas de « Upside down », Diana Ross a laissé le micro à ces trois femmes afro-américaines qui vivent les années 60 dans la ville qui les a vues naître dans l’Indiana. Et ce n’est pas une mince affaire. Elles vivent, se construisent d’épreuves en épreuves et non des moindres : cancer, infidélités, ségrégation raciale ; j’en passe et pas des meilleures. Fort heureusement, leurs liens, profonds, bienveillants et leur amour de la vie les aident à affronter les difficultés. Pourtant, c’est bien de courage dont elles auront besoin pour avancer, dépasser, affronter les assauts de cette vie qui ne leur fait aucun cadeau. D’autant plus que l’une d’elles a tout enfoui …

20120628-231653.jpgCe que j’en ai pensé …
Voilà un roman qui se lit très bien ! Mais tout n’y est pas aussi rose que la couverture voudrait nous le faire penser. Cette brochette de femmes doit faire face à des épreuves bien réelles. Edward Kelsey Moore nous donne le privilège d’accompagner ses héroïnes avec douceur, humanité, humour et … intrigues. Ses personnages sont attachants, complexes. Le ton du quotidien est souvent enjoué, blagueur ; aux antipodes des situations parfois graves et révoltantes. Et nous, là-dedans, oscillons entre rire et gravité. L’émotion nous cueille aussi parfois au détour d’une phrase, d’un dialogue … Je me suis laissée embarquée par ces trois-là ! La maman d’Odette m’a aussi beaucoup amusée !

Publicités

4 réflexions sur “Les Suprêmes, de Edward Kelsey Moore

  1. Super ! Je voulais justement l’avis de quelqu’un qui l’a lu car j’hésitais. Ca ressemble – un peu – à La Couleur des Sentiments ou pas du tout ? merci.

    1. Tant mieux si cet avis t est utile :-). Le roman est assez différent de « La couleur des sentiments ». La ségrégation raciale est présente en toile de fond et sous-tend certains événements mais n est pas au coeur du roman. C’est plutôt le lien qui unit les trois héroïnes qui est au centre : humour, chaleur, bienveillance, pour les bons et mauvais moments de la vie. Voilà, j espère que cela t aide !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s