Le quatrième mur, de Sorj Chalandon

Le quatrième murC’est l’histoire de …
Samuel et Georges se rencontrent à l’université et se lient d’amitié sur un terreau composite : le théâtre, la politique, une certaine rébellion …
Alors que Georges poursuit sa vie parisienne, entre son boulot de pion, son épouse Aurore et sa fille Louise ; Samuel poursuit un grand rêve : aider la paix à travers le théâtre. Le Liban est à feu et à sang : « Antigone » sur la ligne de démarcation, un personnage de chaque peuple ou religion : druze, chiite, sunnite, chrétien, juif… Tous réunis pour une trêve. Voilà le rêve de Samuel. Dans sa possible incapacité d’aller jusqu’au bout, il demande alors à Georges de concrétiser son œuvre, de donner chair à cette Antigone qu’il voit comme un espoir.

20120628-231708.jpgCe que j’en ai pensé …
Comment dire. J’en ai encore le souffle court. L’air m’a manqué pendant cette lecture d’une intensité rare, d’une efficacité sans appel pour traduire l’horreur de la guerre. Tout y est si tristement d’actualité. Les yeux de Sorj Chalandon pleurent encore ce qu’il a vu et nous ressentons. Tout. Pourtant, malgré l’extrême difficulté de certains passages, « Le quatrième mur » se lit avec l’envie d’en savoir toujours plus, d’accompagner ces personnages si humains dans leur beauté comme dans ce qu’ils ont de plus vil ; de repousser leur lente agonie.
La plume de Sorj Chalandon donne corps et esprit à cette tragédie. Chaque mot est enchanteur. Ce roman est magistral et terrible à la fois, vibrant de l’espoir de la paix. Quel paradoxe que celui de notre monde …

À lire absolument, impérativement.

Aux éditions Grasset.
Dans quelques jours aux éditions Le livre de Poche.

Publicités

11 réflexions sur “Le quatrième mur, de Sorj Chalandon

  1. C’est un livre qui a récolté beaucoup de compliments, mais c’est un sujet qui ne me dit rien. De manière générale, je repousse les sujets sur la guerre (tout comme “Kinderzimmer” qui a eu un succès époustouflant sur la blog).

  2. Je viens justement d’acheter ce livre il y a quelques jours, au départ ce n’était pas prévu mais la libraire m’en a dit tellement de bien que du coup je suis reparti avec… Impossible de résister !

      1. D’ailleurs la libraire m’a dit qu’elle avait discuté avec un prof de lycée qui pensait que ce roman deviendrait sûrement un livre étudié en classe tellement il était fort, dense et bien écrit ! J’ai hâte de le lire, et pourquoi pas j’en ferai probablement une petite critique 🙂 A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s