Sous le charme de Lillian Dawes, de Katherine Mosby

9782070420148FS

C’est l’histoire de …
New-York. Années 50. Haute bourgeoisie. Gabriel et Spencer ont perdu leurs parents.
Gabriel, pensionnaire dans l’école réputée qui a accueilli les Gibbs de pères en fils depuis des générations, s’est laissé aller à prendre quelques libertés avec le règlement.
Fumer dans la chapelle sera sa dernière et terrible erreur. Le pensionnat le renvoie séance tenante chez son frère Spencer, de dix ans son aîné. Les plus « belles carrières » s’offrent à Spencer mais ce dernier n’a qu’une idée en tête : devenir écrivain ! Gabriel goûte alors chez son frère une douce vie, faite d’oisiveté, de légèreté, de dîners en ville avec Tante Lavinia revenue d’Europe, de week-ends à la campagne… Jusqu’au jour où il rencontre la gracile et mystérieuse Lillian Dawes. Rien ne sera plus jamais pareil.

20120628-231708.jpgCe que j’en ai pensé …
Ce roman est exquis. Ce roman est délicieux. Plaisir intense à la lecture du parcours initiatique de ce jeune homme, Gabriel, confronté à l’énigmatique et éthérée Lillian.
La plume de Katherine Mosby est si délicate, si raffinée qu’elle emporte tout sur son passage. Ses personnages sont forts, nuancés, et parfois hauts en couleurs.
Celui de Tante Lavinia par exemple, il n’est que pur bonheur : voilà une femme qui ne s’en laisse pas montrer. Et quelle repartie ! Les dialogues sont riches, acides, policés et cinglants. C’est très rare !
Ce roman m’a littéralement emballé par son esprit et sa vivacité toute Fitzgeraldienne.

Aux éditions Folio.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s