Mai en automne, de Chantal Creusot

Mai en automneC’est l’histoire de …
Cotentin pendant l’Occupation. Le médecin (et sa femme), l’avocat (et sa femme), le procureur (et sa femme), la fermière (qui n’a pas de mari), la servante de la fermière ainsi que leurs progénitures vibrantes d’espoirs ou de désarroi, composent ce roman « gigogne ». Les Laribière, les Darban, les Lamaury, les Granville vont vivre, s’aimer, se détester, se jalouser, se détruire, renaître, renoncer … Cette grande fresque familiale nous expose à ces multiples aventures qui donnent corps à la vie, tout en nous livrant une peinture sociale de ce microcosme.

20120628-231653.jpgCe que j’en ai pensé …
D’une grande délicatesse, le style de Chantal Creusot est précis et évocateur. Ses descriptions, des êtres vivants autant que des paysages sont sensibles et parfois cruelles. Son regard sur la destinée de ses personnages est acéré. Le tout dans une enveloppe de douceur, d’élégance et de bienveillance … Alors prenons garde, sous la glace, le bouillon !

Aux éditions Zulma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s