Les livres de l’été, partie 1

Très bientôt, les vacances vont pointer le bout de leur nez ! Pendant ces jours de détente, nos humeurs seront multiples.  Alors voici une petite sélection des livres qui pourront répondre à nos envies ! Je ne les ai pas encore lus, les résumés présentés sont donc les 4ème de couverture.

Envies d’évasion …
L'île des oubliésL’île des oubliés, de Victoria Hislop, éditions Le Livre de Poche.
L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux… et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d’Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets… Bouleversant plaidoyer contre l’exclusion, L’Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d’exemplaires, a conquis le monde entier.

Le chagrin et la grâceLe chagrin et la grâce, de Wally Lamb, editions Le Livre de Poche.
Quand, en avril 1999, l’épouse de Caelum, Maureen, échappe de justesse au massacre de Columbine, le couple se réfugie dans la ferme où il a été élevé, à Three Rivers, dans le Connecticut. C’est là que Caelum découvre des archives familiales : les lettres de son aïeule, militante abolitionniste ; les journaux de son arrière-grand-mère, fondatrice de la prison pour femmes du comté ; des coupures de presse sur ces années 1960 qui l’ont vu grandir aux côtés d’un père alcoolique traumatisé par la guerre de Corée… Pour tenter de comprendre la colère qui l’habite depuis toujours, Caelum va devoir explorer les recoins les plus obscurs de sa mémoire… Une plongée au cœur de l’histoire des Etats-Unis à travers l’épopée flamboyante d’une famille sur cinq générations. Ambitieuse, foisonnante, cette vaste fresque entraîne le lecteur dans des tourbillons résolument romanesques. Non sans grâce.

La nonne et le brigandLa nonne et le brigand, de Frédérique Deghelt, éditions Actes Sud.
Est-ce par défi, par goût du risque, ou pour mettre à distance une passion envahissante que Lysange accepte l’étrange invitation de Tomas ? En posant ses valises face à la mer, dans la maison du vieil homme, elle ne se doute pas que son voyage ne fait que commencer. Dans la bibliothèque, elle découvre le journal intime de soeur Madeleine, une très jeune religieuse envoyée en mission au Brésil dans les années 1950, et dont la vocation s’est trouvée perturbée par le séduisant Angel.
Confrontée à l’absence de son amant, aux secrets de Tomas et à la lecture des notes pudiques de Madeleine, Lysange voit ses certitudes ébranlées et sa vision de l’amour transformée. La force de La Nonne et le Brigand est insufflée par le murmure brûlant du désir qui porte deux audacieuses à la frontière d’elles-mêmes, dans un roman sensuel et tourmenté.

Envie d’originalité …
Du domaine des murmuresDu domaine des murmures, de Carole Martinez, éditions Folio.
En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son voeu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe…
Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte. Carole Martinez donne ici libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle, à la lisière du songe.
Elle nous emporte dans son univers si singulier, rêveur et cruel, plein d’une sensualité prenante.

Envie de découverte …
La belle indiférenceLa belle indifférence, de Sarah Hall, éditions Christian Bourgois.
« Sept histoires habilement composées, précises, sensuelles, nourries d’adrénaline, traversées par une sensation de violence sans cesse latente. » Helen Simpson, The Guardian. « Ces histoires nous prennent toujours au dépourvu, contrariant les attentes dramatiques les plus évidentes et en deviennent ainsi d’autant plus dramatiques. Cette prose est magnifique. » The Times. « Les prouesses de l’écriture de Sarah Hall, déjà justement célébrées par le passé, sont d’autant plus perceptibles au fil de ce recueil.
Elle évoque les lieux, les paysages, avec talent et sensualité. Les changements de narration d’une histoire à l’autre sont aussi maîtrisés que saisissants. » Jodie Mullish, The Telegraph.  » Sarah Hall est une artiste au talent aussi considérable que concis. Chaque histoire est un bijou. Ainsi rassemblées, elles constituent un recueil au pouvoir extraordinairement sensuel. » The Sunday Times.

Envie d’amour…
Léon et LouiseLéon et Louise, d’Alex Capus, éditions Actes Sud
Léon et Louise se rencontrent pour la première fois en 1915, ils viennent d’avoir 20 ans et vont n’avoir que le temps d’une nuit pour s’aimer. Ensuite, les aléas des destinées, les fatalités de l’Histoire vont les séparer, les faire se retrouver, puis se perdre et se reperdre de nouveau, ce jusqu’au milieu des années 80. Jusqu’à la fin de leur existence, jamais leur amour ne sera entamé par l’oubli de l’un pour l’autre.
Avec ce roman Alex Capus explore la vie de son grand-père. Un scientifique en quête d’un amour inachevé entretenu par le souvenir et les hasards de la vie. L’écrivain interroge aussi la beauté de ces liens semblant si fugaces mais qui vont pourtant durer toute une vie et se révéler bien plus forts que ceux de la famille ou du mariage.
Léon et Louise est un roman sur l’essence de l’amour, loin de tout sentimentalisme. Les turbulences intimes et historiques s’y entremêlent d’une manière musicale et entraînante qui, comme outre-Rhin où ce livre fut initialement publié, ne manqueront pas de séduire un grand nombre de lecteurs.

Avez-vous déjà lu certains de ces romans ? Certains vous font envie et d’autres pas du tout ? Dites-le ! Donnez votre sentiment 🙂

La semaine prochaine, la partie 2 : envie d’intrigues, de polar …
Effectivement, il me faudra une grand valise !

Publicités

4 réflexions sur “Les livres de l’été, partie 1

  1. L’île des oubliés fait partie de mes envies de lecture… et l’été s’y prêterait particulièrement bien ! Je recommande Du domaine des murmures, même à ceux qui ne sont pas amateurs de romans historiques d’habitude.

    1. Je ne vais pas tarder à le commencer, je ne sais trop à quoi m’attendre. Mais je suis sûre que ce sera intéressant. Je suis aussi très curieuse de l’écriture de Carole Martinez. Et ton avis est rassurant :-). Quant à l’île des oublieś, il sera parfait je pense pour mon tout premier jour de vacances. Détente, détente ! À très vite !

  2. Pouah, je n’ai pas vraiment accroché avec Du domaine des murmures… trop risible à certains moments, trop gore à d’autres 😦
    Je compte aussi faire une sélection de mes lectures estivales, et ça risque d’être des sujets plutôt légers… histoire de ne pas risquer une surchauffe cérébrale en plein soleil ! 🙂

    1. Le domaine des murmures sera une vraie découverte : je ne connais ni l auteur, ni son style et lis très peu ce genre de romans. À suivre, je reviendrai en parler :-). J’espère que ce n’est pas trop gore cependant parce que ce n’est pas trop mon truc. Les avis sur ce roman semblent très tranchés en tout cas ! À très bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s