Cet instant-là, de Douglas Kennedy

Cet instant-làC’est l’histoire de …
Thomas Nesbitt. Ecrivain, journaliste, globe-trotteur, fuyant toute forme d’engagement. Il mange aussi 5 fruits et légumes par jour, du parmesan, partout où il se trouve, et est une vraie fée du logis (cependant ces qualités non dénuées d’intérêt sont absolument inutiles à cette histoire).
Fort d’un premier petit succès littéraire, Thomas part à Berlin pour écrire un roman de voyages. Nous sommes en 1984, le mur n’est pas encore tombé. Cette ville dramatiquement scindée en deux l’intéresse. Pour pouvoir vivre correctement et s’immerger dans la société berlinoise, il parvient à décrocher quelques piges pour Radio Liberty, éminent organe du monde capitaliste. Là-bas, il croise le regard de Petra Dussman…

20120628-231323.jpgCe que j’en ai pensé …
Le seul mot qui me vient à l’esprit est ennui … Ah non, il y a aussi … mièvrerie. Je m’explique : ce roman est pontifiant, parfois prétentieux, dénué de crédibilité et surtout la guimauve entourant la passion qui unit Petra et Thomas est dégoulinante. Harlequin n’aurait pas fait mieux ! (Et c’est une fille qui assume parfaitement son penchant fleur-bleue qui vous le dit !). J’achète souvent les Douglas Kennedy en espérant retrouver le souffle de « La poursuite du bonheur » ou l’ironie de « Piège nuptial », mais là nous en sommes très très loin. On ne m’y reprendra plus ! Trois semaines perdues à lire ce roman. Allez, n’en parlons plus. On oublie. Vite.

Et vous qui l’avez lu ? Le même effet pour vous ? Ou bien suis-je à côté de la plaque ?

Aux éditions Pocket

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s