Avant d’aller dormir, de S.J. Watson

Après plusieurs recommandations et avis, je me suis lancée avec enthousiasme dans la lecture de ce polar, moi qui en lit assez peu..

C’est l’histoire de …
L’héroïne du roman, Christine, se réveille sans reconnaître l’homme qui dort à ses côtés. Elle ne reconnaît pas non plus ses mains vieillies, fripées, tâchées ; ses rides autour des yeux. Elle qui est une libre et jeune étudiante . Elle apprend pourtant qu’elle a 47 ans, un mari, une maison … Ce choc se reproduit tous les matins, inexorablement. Dans sa vie depuis peu, un médecin, un journal seront les acteurs de sa lutte pour découvrir les évènements qui l’ont amené à vivre sans passé, chaque jour. Je ne peux en dire plus, sous peine de vous révéler des indices capitaux pour l’intrigue !

Ce que j’en ai pensé …
Mon enthousiasme de début de lecture a été tempéré par la première moitié du roman. Des longueurs  (chaque jour, le personnage revit à peu près le même processus), un suspens qui a du mal à démarrer. La deuxième moitié est bien meilleure, plus dynamique. Le lecteur entrevoit déjà l’issue et guette, avec frémissement, chaque élément qui étayera sa thèse ; jusqu’à un ultime retournement de situation dans les 60 dernières pages. Cette intrigue s’avère originale, bien construite. A déplorer peut-être un style sec, factuel et présentant peu de saveurs. Dommage !

Aux Editions Sonatine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s